gym

Pourquoi pratiquer un massage cardiaque ?

Lors d’une fibrillation ventriculaire, le cerveau souffre très rapidement : il n’est pas alimenté en oxygène car le sang ne circule plus. Au-delà de 3 ou 5 minutes d’arrêt du cœur, si on n’agit pas, les lésions cérébrales sont irréversibles, puis c’est la mort assurée. Le massage cardiaque est un geste de réanimation qui a pour but de réalimenter en oxygène les organes de la victime tels que le cerveau, les poumons, … Il permet de relancer la circulation sanguine et donc l’oxygénation des cellules en écrasant le cœur manuellement afin qu’il puisse reprendre son rôle de pompe.

Le massage cardiaque se caractérise par la succession de phases de compressions et de décompression. La compression active de la cage thoracique génère une pression positive qui participe à éjecter le sang du cœur et du système vasculaire thoracique. La décompression passive, quant à elle, crée une pression négative qui favorise le retour veineux et préserve la pré charge cardiaque. Grâce à ce geste, le sauveteur va mécaniquement permettre la remise en route du débit cardiaque et donc la reprise de la circulation sanguine.

Faire un massage cardiaque sur une victime d’arrêt cardio-respiratoire est donc essentiel pour maintenir l’irrigation en oxygène des organes vitaux jusqu’à l’arrivée des secours. Une défibrillation et un massage cardiaque pratiqués conjointement et le plus rapidement possible après l’arrêt cardio respiratoire augmentent significativement les chances de survie.

FRx en utilisation

Réanimation cardio-pulmonaire et massage cardiaque, les différences.

Comment pratiquer un massage cardiaque ?

La réanimation cardio-pulmonaire (ou RCP) est l’addition du massage cardiaque externe et du bouche-à-bouche permettant la ventilation. Le bouche-à-bouche n’est pas recommandé dans le grand public pour les personnes non formées ou non équipées de masque 1. Seuls les professionnels de santé ou les personnes formées sauront le faire bien et sans risques pour eux ou pour la victime.
Nous ne parlerons donc que de massage cardiaque.

  1. Placez vos mains, l’une sur l’autre, au milieu du thorax.
  2. Vos bras doivent être tendus et les épaules positionnées au-dessus de la poitrine de la victime.
  3. Comprimez verticalement le sternum en l’enfonçant de 5 à 6 cm. Appuyez avec l’ensemble de votre corps et pas seulement avec vos bras et vos mains.
  4. Après chaque pression, laissez la poitrine de la victime reprendre sa position initiale. Cela permet au sang de revenir vers le cœur. La compression et le relâchement doivent être de durée égale.
  5. Effectuez entre 100 et 120 compressions par minute (soit environ 2 par seconde – sur le rythme de la chanson « Staying Alive » ou de « La Marseillaise ») jusqu’à l’arrivée des secours ou d’un défibrillateur cardiaque.

Réaliser un massage cardiaque est sportif ! Si une seconde personne est proche de la victime, relayez-vous toutes les deux minutes.

massage sur enfant
Peut-on masser un enfant ? 
Le massage cardiaque sur enfant selon les dernières recommandations.
  • Repérez le milieu du sternum de l'enfant (la partie centrale du thorax). 
  • Placez le talon d e votre main à mi-chemin entre ce point et le creux de l'estomac. 
  • Appuyez fortement sur le sternum (mais pas brutalement), votre bras tendus, sans mettre dessus le poids de votre corps : la seule force de votre main est suffisante. Le thorax devra s’enfoncer d’un tiers du diamètre total du thorax de la victime. 

Contactez-nous

Vous êtes responsable d’un Etablissement Recevant du Public (ERP) et souhaitez vous équiper en défibrillateurs ?

Notre équipe d’experts vous recontactera au plus vite pour définir la solution d’installation de formation et de maintenance adaptée à votre situation.
J'accepte d'être contacté par Philips pour répondre à ma demande.

Les mots cliniques pour le dire

Depuis 1960, l’arrêt-cardiaque n’est plus considéré comme irréversible grâce aux mesures réanimation cardiopulmonaire (RCP) élémentaires 1 et 2. Ces méthodes thérapeutiques font l’objet d’un consensus régulièrement actualisé par les sociétés savantes nord-américaines et européennes. Les dernières recommandations publiées en 2015 soulignent l’importance d’une recirculation précoce en privilégiant le massage cardiaque externe (MCE) à la ventilation au cours de la réanimation initiale non spécialisée. 3

1.    Schrogie JJ. Cardiopulmonary resuscitation in practice. Public health reports. 1966;81:128-32.
2.    Kouwenhoven WB, Jude JR, Knickerbocker GG. Closed-chest cardiac massage. Jama 1960;173:1064-7.
3.    Neumar RW, Shuster M, Callaway CW, Gent LM, Atkins DL, Bhanji F et al. Part 1: Executive Summary: 2015 American Heart Association Guidelines Update for Cardiopulmonary Resuscitation and Emergency Cardiovascular Care. Circulation 2015;132:S315-67.

 

Besoin d'un défibrillateur ?