spa
Philippe Cecconi, Capitaine du service santé de l'État-major des sapeurs-pompiers SDIS06

« Aujourd’hui, il faut compter 7 à 10 minutes pour une prise en charge d’une victime par les secours, même en zone urbaine, ce qui implique que d’ici l’arrivée des secours, il est essentiel qu’une personne ait déjà commencé le massage cardiaque. Sans massage cardiaque, le cerveau, qui a besoin de cet oxygène pour survivre, va mourir à hauteur de 10% chaque minute. Cela veut dire que le risque de perte est d’environ 50% du cerveau pour la victime. Chaque seconde compte. »

« Dans 70% des cas de morts subites, la victime est en présence de témoins. Malheureusement très peu commencent le massage cardiaque, ou ils le font de la mauvaise façon par méconnaissance de la pratique. Le maillon fort de la survie de la victime reste le témoin et c’est pour cela que chacun de nous doit être formé. »

Table ronde sur l'usage des défibrillateurs et des gestes qui sauvent, organisée par Philips et GHW le 27 mai 2021 à Nice.

DAE dans gymnase
Journée Mondiale de l'arrêt cardiaque : Former toujours plus aux gestes de premiers secours et à l'utilisation des défibrillateurs automatisés externes 
A l’aube de la Journée Mondiale de l’arrêt cardiaque, Philips rappelle son engagement en faveur de l’information et la formation aux gestes de premiers secours et à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes (DAE). 

Former le grand public à réagir immédiatement en cas d’arrêt cardiaque est un des enjeux majeurs dans la lutte contre la mort subite !

Philips, une entreprise engagée depuis plus de 20 ans dans la prévention et la réaction face à un arrêt cardiaque soudain

Il y a plus de 20 ans, Philips a choisi de s’engager dans la lutte contre l’arrêt cardiaque, tant dans le développement d’appareils facilitant l’utilisation que dans l’information de tous les publics.

L’entreprise spécialiste des technologies médicales s’est basée sur sa capacité d’innovation pour développer des DAE permettant aux secouristes comme aux témoins présents lors d’un arrêt cardiaque soudain d’intervenir de façon efficace. Ainsi, Philips a commercialisé en 1996, le défibrillateur Forunner, premier DAE léger et résistant et travaille depuis à rendre ces appareils toujours plus portables et faciles d’utilisation.

Pourtant, si l’utilisation d’un DAE est de plus en plus accessible, notamment grâce à l’arrivée d’appareils à assistances audio, la démocratisation de la formation aux gestes de premier secours est nécessaire pour lever les freins pouvant empêcher les premières personnes sur place d’intervenir.

Constatant qu’aujourd’hui encore, les employés d’entreprise et les étudiants ont plus facilement accès à la formation aux premiers secours, Philips France, soutient GHW via la fondation Philips pour les aider dans la mise en place, et de programmes de formation destinés à des populations précaires parmi lesquels les risques de développer des maladies cardiovasculaires sont plus importants.   

Pour aller toujours plus loin dans cette démarche, Philips a organisé cette année une table ronde à Nice. L’objectif, réunir des experts de la lutte contre l’arrêt cardiaque. En effet, à Nice, les autorités locales ont été particulièrement dynamiques en matière de sensibilisation et de formation aux gestes de premiers secours et à l’utilisation de défibrillateurs automatisés externes. La conclusion de cette session d’échange résume tout le travail qu’il reste à accomplir: L’intervention face à un arrêt cardiaque soudain est nécessaire mais ne peut intervenir qu’avec une sensibilisation et une formation du grand public !

Il est donc plus que jamais essentiel que l’ensemble des acteurs avancent ensemble sur la facilitation de l’accès à la formation en amont et aux appareils de défibrillation.

coach sportif avec dae
Découvrir les témoignages de survivants et de sauveteurs

Julia Sims, rescapée d’un arrêt cardio-respiratoire

Se remettant de ce qu’elle croyait être une mauvaise grippe, Julia Sims, résidant à Greensboro, en Caroline du Nord, reste assise dans son lit un matin de printemps et assure à son mari depuis 37 ans que tout ira bien et qu’il peut aller jouer au golf comme prévu. Elle se tourne ensuite vers sa fille et la convainc de passer la journée à faire du shopping. Nous sommes le samedi 19 mars 2011. Un jour que la fille et le mari de Julia Sims souhaiteraient oublier, un jour dont Julia ne se souviendra jamais…. 

Jenny Provenzano, témoin d’un événement critique, intervient pour sauver une vie

Lorsqu’un homme en pleurs sortit en courant de sa voiture, tenant dans ses bras un enfant inerte, Jenny se figea. “Je n’ai pas tout de suite compris ce qui se passait,” se rappelle-t-elle. “J’étais en état de choc.”
Là, juste sous ses yeux, se déroulait un événement grave, dont l’enjeu était la vie d’un enfant. Jenny Provenzano allait bientôt faire appel à ses connaissances en réanimation cardiopulmonaire (RCP) pour contribuer à sauver la vie d’un jeune garçon…

Gilbert Blaise, Président de l’association Global Heart Watch

« L’association GHW a été créée en septembre 2013 suite à un drame familial. Cet événement nous a ouvert les yeux sur les faibles probabilités de survie des victimes d’arrêt cardiaque et nous a incité à créer l’association. Nous avions pour objectif d’informer et de former le plus grand nombre de personnes, aussi bien dans les établissements scolaires, dans les entreprises et essentiellement les lieux grands public. Aujourd’hui grâce à notre association se sont plus de 80 000 personnes qui ont été formées bénévolement et plus de 500 000 euros versés pour la recherche. »

« Aujourd’hui pour aller plus loin, l’un de nos objectifs est de créer des centres d’accueil pour les familles impactées par la mort subite. »

Table ronde sur l'usage des défibrillateurs et des gestes qui sauvent, organisée par Philips et GHW le 27 mai 2021 à Nice.

obligation maintenance DAE
Philips, mécène de l’Association Global Heart Watch.

Global Heart Watch (GHW) soutient la recherche et sensibilise le grand public aux gestes qui sauvent. En organisant régulièrement des manifestations de sensibilisation auprès du grand public dans les gares, les infrastructures sportives, les établissements scolaires et en accompagnant les entreprises dans la sensibilisation de leurs personnels tant au niveau de la prévention de l’arrêt cardiaque que de l’apprentissage des gestes de premiers secours, GHW contribue à enseigner comment sauver plus de vies.

GHW a également ouvert le premier centre d’accueil dédié aux survivants à l’arrêt cardiaque « Le centre Pierre Blaise-la main sur le cœur ».

L’association qui œuvre depuis 2013 en France pour la prévention de la mort subite de l’adulte par arrêt cardiaque a annoncé l’ouverture du « Centre Pierre Blaise – La Main sur le cœur » en septembre 2019. La première structure française dédiée aux survivants d’un arrêt cardiaque et aux familles impactées par la mort subite.

L’ouverture de ce centre est la concrétisation du combat pour la lutte contre la mort subite de l’adulte mené par Gilbert et Tina Blaise, fondateurs de l’association GHW et parents de Pierre Blaise décédé d’un arrêt cardiaque en juin 2012.

Association Global Heart Watch, 10, rue Oswaldo Cruz, 75016 PARIS.

DAE en ERP

Ils nous ont choisi pour équiper leur établissement en DAE HeartStart Philips.

« En tant que sapeurs-pompiers volontaire, je suis amené à utiliser les défibrillateurs automatisés externes Philips depuis de nombreuses années. Ces appareils sont ergonomiques, intuitifs et pratiques. Ils correspondent à nos besoins en termes d’utilisation et nos attentes en terme de fiabilité. J’ai confiance dans la marque Philips. C’est pourquoi, en tant que Directeur Prévention Sécurité et Risques Opérationnels Pierre et Vacances, j’ai souhaité continuer avec cette marque pour l’équipement en DAE de nos établissements de tourisme destinés au grand public : Village Club, Resort, résidences et l’ensemble de nos univers aquatiques »

Arnaud COM, Prevention Health & Safety, Security and Operational Risk Director
Groupe PVCP, Pierre et Vacances.

Claude Mariottini, Cardiologue à l'Institut Arnaud Tzanck de Saint-Laurent-du-Var

« Parmi les 50 000 morts liées à la mort subite, seulement 3% des victimes survivent. Dans les zones équipées de DAE et où les personnes sont formées aux massages cardiaques et à l’utilisation des DAE le pourcentage de survie passe à 30%. Cette différence représente près de 20 000 vies que nous pourrions sauver avec l’équipement et la formation des populations. »

Table ronde sur l'usage des défibrillateurs et des gestes qui sauvent, organisée par Philips et GHW le 27 mai 2021 à Nice.

Contactez-nous

Pour toute demande d'équipement, contactez-nous, nous mettrons tout en oeuvre pour vous répondre au plus vite
J'accepte d'être contacté par Philips pour répondre à ma demande.
Besoin d'un défibrillateur ?