Géolocaliser un DAE
géolocaliser DAE
Quelles sont les bases de données de géolocalisation en France ?
De plus en plus d’initiatives permettent de géolocaliser les défibrillateurs installés et d’en déclarer de nouveaux. L’une d’entre elle est obligatoire.

Les Services d’Urgence ont besoin de connaître la localisation précise et les horaires d’accessibilité des défibrillateurs pour indiquer aux témoins d’un arrêt cardiaque où se trouve le défibrillateur disponible le plus proche.

Les fabricants comme les utilisateurs, peuvent déclarer l’installation d’un défibrillateur sur le site Arlod. Cette association partage sa base de données exclusivement avec les Services d’Urgence.

Il existe également des applications grand public qui recensent les défibrillateurs automatisés externes et permettent de localiser l’appareil le plus proche en cas d’urgence depuis son smart phone.

Parmi celles-ci notez :

  • L’application mobile Staying Alive disponible pour iOS et Android
  • L’application mobile Sauv Life disponible pour iOS et Android

Par ailleurs, le décret n°2018-1259 du 27 décembre 2018 relatif à la base de données nationale des défibrillateurs automatisés externes rend obligatoire, pour les exploitants des DAE, de transmettre des informations relatives aux lieux d’implantation et à l’accessibilité de leurs appareils au gestionnaire de la base de donnée.

Trois moyens sont proposés à l’exploitant d’un DAE pour procéder à la déclaration :

  • Soit au moyen du formulaire disponible sur le portail de déclaration ici
  • Soit par le dépôt d’un fichier sur le portail de déclaration. Le modèle de fichier à utiliser ici.
  • Soit par une interface technique entre le système d’information de l’exploitant et la base de données nationale, conformément aux spécifications techniques. Pour cela, se rapprocher des équipes du ministère en charge de la base de données : contact@geodae.sante.gouv.fr

Contactez-nous

Vous êtes responsable d’un Etablissement Recevant du Public (ERP) et souhaitez vous équiper en défibrillateurs ?

Notre équipe d’experts vous recontactera au plus vite pour définir la solution d’installation de formation et de maintenance adaptée à votre situation.
J'accepte d'être contacté par Philips pour répondre à ma demande.

Agir pour lutter contre la mort subite

À peine 1 citoyen sur 10 survit à un arrêt cardiaque faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne. Cette personne aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en relançant le cœur par un choc électrique (défibrillation) le temps que les secours interviennent. 40 000 à 50 000 arrêts cardiaques par an sont recensés.

L’utilisation d’un DAE lors d’un arrêt cardiaque augmente de 40% les chances de survie.

Le plan national de santé publique prévoit de former 80 % de la population aux gestes de premiers secours et d’améliorer l’accès aux défibrillateurs automatisés externes sur le territoire national, en favorisant leur géolocalisation et leur maintenance.

La création d’une base de données nationale, disposition de la loi du 28 juin 2018 relative au défibrillateur cardiaque, s’inscrit dans cette ambition. Tous les exploitants de DAE doivent désormais déclarer les données de leurs défibrillateurs dans la base nationale.

https://geodae.atlasante.fr/apropos

Besoin d'un défibrillateur ?